Actualité

LE FMI ALLÈGE LA DETTE DE 28 PAYS À HAUTEUR DE 132 MILLIARDS FCFA



Dans le cadre de sa politique de soutien aux Etats face à la Covid-19, le Fonds Monétaire Internationale (FMI) a prévu de continuer d’alléger la dette de 28 pays parmi les plus fragiles. Ces pays bénéficieront d’un décaissement de 238 millions de dollars, soit un peu plus de 132 milliards FCFA, accordés sous forme de subventions à travers le Catastrophe Containment and Relief Trust (ndlr: fonds fiduciaires ARC) - un fonds mobilisé notamment en cas de catastrophes naturelles et de crises de santé publique.

Depuis le début de la crise sanitaire, le FMI a accordé des aides financières par tranche s’élevant à 213,4 millions de dollars puis 227 millions de dollars, ce qui aura permis d’éponger les échéances de paiement des pays concernés sur la période allant du 13 avril 2020 au 13 avril 2021. Ce montant de 238 millions de dollars constitue une troisième tranche octroyée par le FMI.

L’objectif visé reste de régler le service de la dette dû au cours des 6 prochains mois, sur la période allant du 14 avril au 15 octobre 2021. Cet appui devrait permettre aux Etats concernés de libérer des ressources financières pour répondre aux besoins exceptionnels liés à la lutte contre la pandémie et ses impacts socio-économiques.

L’Institution envisage de poursuivre ses efforts avec une quatrième tranche d’aides provenant du fonds fiduciaire ARC afin de prolonger son appui sur une période totale de 2 ans. Le FMI espère ainsi mobiliser une enveloppe de 1,4 milliards de dollars pour un allègement de la dette des 28 pays concernés sur une période allant du 16 octobre au 13 avril 2022.

Les pays éligibles à l’allègement du service de leur dette comptent une vingtaine de pays africains dont le Burkina Faso, le Mali, le Niger, le Togo, le Bénin, le Tchad, le Rwanda ou encore la RD Congo.

 KM

Source: Sika Finance




Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité